Élections Législatives et Présidentielles 2019Politiques

Silence électoral pour la présidentielle

La campagne électorale pour les élections présidentielles s’est terminée vendredi à minuit pour être relayée par l’épisode du silence électoral qui se poursuivra tout au long de ce samedi, soit 24 heures avant le démarrage des opérations de vote sur le territoire national, dimanche 13 octobre.

Au cours de ces deux journées de samedi 12 et de dimanche 13 octobre, toute propagande électorale, publication des résultats, sondages sont strictement interdits. Tout le monde doit respecter un certain nombre de règles prescrites dans la loi électorale.

Selon l’article70 « il est interdit de diffuser ou publier pendant la campagne électorale ou pour le référendum ainsi que pendant la période de silence électoral, les résultats de sondages directement ou indirectement liés aux élections et aux référendums, ainsi que les études et commentaires journalistiques relatifs au sondage d’opinions par différents médias ».  En clair, les équipes de campagne, tout comme les candidats, devront s’abstenir de prendre la parole pendant tout le week-end, jusqu’à ce que l’embargo sur les résultats soit levé.

En cas d’infractions aux dispositions de l’article 70, la loi a prévu dans son article 156 « une amende allant de vingt mille (20.000} dinars jusqu’à cinquante mille (50.000) dinars ».

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer