InternationalSport

Attribution du Mondial 2022 au Qatar: Michel Platini placé en garde à vue

L’ancien patron de l’UEFA Michel Platini et l’ancienne conseillère Sports de Nicolas Sarkozy, Sophie Dion, ont été placés mardi 18 juin en garde à vue dans le cadre de l’enquête française pour corruption sur les conditions d’attribution de la Coupe du monde de football 2022 au Qatar.

Le parquet national financier cherche à déterminer le rôle joué par la France et ses représentants politiques et sportifs dans la désignation du Qatar le 2 décembre 2010 par la Fédération internationale de football (Fifa) pour accueillir la Coupe du monde de football de 2022.

La justice française s’intéresse en particulier à « une réunion secrète » au palais de l’Élysée le 23 novembre 2010, à laquelle participaient Nicolas Sarkozy, le prince du Qatar, Tamim ben Hamad al-Thani, et Michel Platini alors président de l’UEFA et vice-président de la Fifa. Cette réunion avait été révélée par l’hebdomadaire France Football.

Selon France Football cité par Mediapart, « au cours de cette réunion, il a tour à tour été question du rachat du PSG par les Qataris (devenu effectif en juin 2011), d’une montée de leur actionnariat au sein du groupe Lagardère, de la création d’une chaîne de sport (BeIN Sports) pour concurrencer Canal+ (…) en échange d’une promesse : que Platini ne donne pas sa voix aux États-Unis, comme il l’avait envisagé, mais au Qatar ».

Related Articles

Close