ActualitésNationales

Commerce illicite: Plusieurs espèces animales  sérieusement menacées d’extinction

 

 

 

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) estime que le trafic d’espèces de la faune et de la flore sauvages est devenu le quatrième commerce illégal le plus important au monde après les stupéfiants, la contrefaçon et le trafic d’êtres humains. Ce commerce se développe encore en Tunisie notamment du côté de Moncef Bey. Pour faire face à ce fléau, la brigade nationale spécialisée des forêts et de la police est intervenue hier, 1 juillet 2018, au marché des animaux de Moncef Bey, suite aux plaintes de plusieurs citoyens et associations dont « les amis des oiseaux ».Les forces de l’ordre ont ainsi pu mettre la main sur plusieurs types d’animaux (oiseaux, tortues, caméléons…) qui étaient vendus en toute illégalité.

 

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer