Nationales

Un groupe de personnes à besoins spécifiques en sit-in

Un groupe de personnes à besoins spécifiques venues de Sfax, Sousse, Tozeur, Kebili, Siliana et Jendouba ont organisé, mardi, un rassemblement de protestation aux alentours du théatre municipal à Tunis contre la célébration de la journée mondiale des personnes handicapées à cause de l’exclusion et de la marginalisation dont souffre cette catégorie.

Les manifestants ont scandé plusieurs slogans critiquant l’absence de l’Etat par rapport aux conditions spéciales réservées aux personnes handicapées, tels que ” mon droit est un devoir et pas une faveur “, ” où sont les droits des personnes handicapées “.

S’adressant à la correspondante de la TAP, Najia Amara, une participante au rassemblement, a souligné que le personnes à besoins spécifiques ont droit à l’éducation, à la santé , à la culture, ainsi qu’à l’intégration sociale et à la participation au cycle économique national.

Elle a, dans ce contexte, condamné ce qu’elle qualifiait de marginalisation et de mépris pratiqués par l’Etat envers les personnes handicapées.

Elle a, aussi, critiqué l’absence d’infrastructures leur permettant d’accéder aux services publics et de traiter facilement avec l’administration et d’autres institutions.

D’un autre côté, Amara a souligné la nécessité de prendre en compte le nombre d’heures de travail pour les personnes ayant des besoins spécifiques tout en leur permettant de toucher un salaire égal à celui des autres et en tenant compte de leurs capacités psychologiques et physiques, soulignant dans ce contexte la nécessité de créer des structures syndicales pour protéger les droits des personnes aux besoins spécifiques.

Related Articles

Close