Élections Législatives et Présidentielles 2019Politiques

Législatives : la montée des indépendants!

Les élections législatives ont  été  marquées par l’émergence des candidats indépendants qui ont fait campagne sur le rejet de l’offre politique existante, Mais ces indépendants ne constituent pas un groupe homogène, car ils sont issus des multiples courants traversant la société : islamiste, révolutionnaire, moderniste, populiste, centriste, RCDistes , société civile.

Le spectacle affligeant que nous ont offert les politiques depuis des années a contribué à aggraver le fossé entre les aspirations de la grande majorité des tunisiens et les gouvernements successifs. “La crise de confiance des citoyens envers leurs institutions, leurs gouvernants, leurs représentants…est très profonde et les résultats de ce premier tour des élections présidentielles le montrent clairement avec la montée des indépendants. Nous sommes devant un vote sanction. Tous ceux qui ont exercé peu ou prou des responsabilités politiques, du député au chef de gouvernement, ont essuyé une défaite cuisante. Les citoyens attendent de leurs représentants qu’ils se montrent exemplaires, en termes d’intégrité, de neutralité et de sens du bien commun. Il s’agit là de l’une des conditions de la confiance dans la démocratie, de la cohésion nationale et de l’engagement citoyen. Or, il semble qu’il y a encore loin de la coupe aux lèvres. Depuis près d’une décennie, on nous parle de décollage économique, de justice sociale, de moralisation de la vie publique….avec des flots de promesses mais des réalisations au compte-goutte.En propulsant à l’Assemblée ces nouveaux visages dont beaucoup ont fait campagne sur le rejet du pouvoir en place, les électeurs ont clairement rejeté l’offre politique existante” avoue l’activiste Salem Sahli

Bref, la victoire des indépendants lors de ces élections législatives, sonne comme un désaveu pour les partis politiques qui doivent revoir leur copie  ” c’était un indicateur sérieux .L’idéal serait de revoir le mode de  fonctionnement dans les organisations politiques où le choix des candidats se fait soit par  copinage, soit par  cooptage sentimental  et non sur la notoriété et le programme” avoue une jeune militante dans un parti

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer