Internationales

Des migrants bloqués dans la mer au large de Zarzis acceptent volontairement de rentrer dans leur pays

Des migrants bloqués dans la mer au large de Zarzis à bord d’un bateau appartenant à une compagnie pétrolière ont accepté, volontairement, de rentrer dans leur pays.Ils s’agit, notamment, selon Mustapha Abdelkébir, président de l’observatoire tunisien des droits de l’homme, de 64 ressortissants du Bangladesh qui ont eu tout au long de la journée d’hier, samedi, des négociations avec l’ambassadeur de leur pays en Tunisie avec résidence à Tripoli qui a réussi à les convaincre de cette proposition qu’ils avaient refusées précédemment et qui a été acceptée par d’autres migrants dont neuf égyptiens, un marocain et un soudanais.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer