Faits-diversNationales

Immolation par le feu d’un cameraman: Un suspect placé en garde à vue

Une personne a été placée en garde à vue dans l’enquête sur l’immolation par le feu du cameraman Abdelrazzak Zorgui lundi sur la place des Martyrs au centre de la ville de Kasserine, apprend l’agence TAP mardi soir auprès du porte parole du tribunal Achref Youssefi.

“Les recherches se poursuivent pour faire la lumière sur toutes les circonstances de l’immolation par le feu et pour prendre les mesures légales nécessaires à l’encontre de toutes les personnes impliquées dans l’affaire”, s’est contenté d’indiquer Achref Youssefi.

Le porte-parole officiel du tribunal de première instance de Kasserine a déclaré auparavant à l’agence TAP que les recherches préliminaires menées par l’équipe de police judiciaire dans la région “ont montré qu’il existait des présomptions de meurtre dans la mort du cameraman”.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer