Economiques

La Team Tunisie 2018 au Bocuse d’or au Sirha de Lyon

 

La Tunisie  sera brillamment  représentée  au Salon international de la restauration, de l’hôtellerie et de l’alimentation (Sirha), surnommé le “Davos de la gastronomie”, qui se tient du 26 au 30 janvier, avec la participation de près de 2.200 exposants et plus de 12.000 chefs venus de 130 pays et qui accueillera 165.000 visiteurs professionnels.

Au cours d’un point de presse organisé en l’honneur de nos chefs tunisiens qui mettront le cap sur la ville de Lyon, dans l’objectif de concourir au « Bocuse d’Or »,le Président de l’équipe Wafik Belaid, a souligné que «  le Bocuse d’Or (Concours Mondial de la Cuisine) est reconnu comme l’un des plus prestigieux concours culinaires internationaux. Créé par le cuisinier français, Paul Bocuse, en 1987 à Lyon en France, le concept du concours est simple : réunir, dans une ambiance de spectacle, 24 chefs du monde entier, parmi les plus prometteurs de leur génération, et leur faire réaliser des plats en 5h35 devant un public enthousiaste et passionné, en face d’un jury composé des plus illustres cuisiniers de la planète.Le Bocuse d’Or représente désormais une soixantaine de concours nationaux et continentaux sur un cycle de deux ans, avec son point d’orgue à Lyon, lors de la finale mondiale.Après la brillante qualification de la Tunisie en juillet 2018, la Team Tunisie défendra nos couleurs face à 23 autres nations lors la finale . Je suis là pour tout organiser pour mettre notre candidat dans les meilleures conditions. Aujourd’hui, nos candidats ne pensent que cuisine, cuisine et encore cuisine. Ils doivent réussir. L’enjeu sera de taille : une place pour le Bocuse d’or .»l ».

Il fallait aussi donner un moral d’acier à nos champions et c’est le rôle du coach. Pour le Bocuse d’Or, l’équipe tunisienne s’entraîne à Tunis sous la férule du  coach Khalil Ben Ammar, avant d’affronter les 23 autres délégations finalistes, avec l’espoir de devenir la première équipe africaine à remporter ce prix fondé il y a 30 ans par le chef français Paul Bocuse (86 ans).

Cette année, les 24 finalistes devront confronter leur talent, 5 heures 35 minutes durant, autour du filet de boeuf, turbot et homard. Le chef tunisien MarwenYounssi , 23 ans, participant au Bocuse d’Oront a manifesté sa détermination et sa motivation pour se hisser sur le piédestal de la victoire. « Conscient que ma participation à un tel évènement permettra de placer la Tunisie sous les feux des projecteurs de centaines de média internationaux présents au Bocuse d’Or 2019, je me suis mobilisé en consacrant beaucoup de mon temps, à me préparer , comme le ferait une équipe sportive avant une manifestation internationale ».

Ayoub Ghanney (20 ans) ,commis, déclare être prêt pour ce grand challenge: « C’est un honneur pour moi de représenter la Tunisie. Chaque jour je m’implique d’avantage grâce à mon coach, aux conditions générales de mon entrainement et  à l’encouragement de mes amis »

 

Le coach Khalil Ben Ammar préparateur et formateur de l’équipe de Tunisie est très motivée pour réussir ce premier pari international «  Nous avons mis les bouchées doubles en vue de réussir cette échéance internationale. L’équipe tunisienne  est très motivée. Elle  avance de jour en jour… nous nous sommes imprégnés de la culture du pays, spécialement dans le plat de viande, que nous allons accompagner d’une garniture 100% tunisienne. Nos chefs  devront faire preuve de plus d’audace, d’ingéniosité et de perfection dans cette épreuve.  Nous travaillons dans la joie J’espère que ces efforts apporteront leurs fruits et je souhaite beaucoup de chance et de réussite pour notre team»

Mawaheb Ben Amor directrice du Marketing à l’EPI d’OR croit à ce rendez-vous mondial ” C’est une première pour la Tunisie. Au-delà de son aspect professionnel, à très haut niveau de perfection, une finale du Bocuse d’Or est une vitrine médiatique exceptionnelle, dont les retombées sur le tourisme national sont incontestables. C’est l’occasion pour mettre en avant notre gastronomie et la richesse de notre patrimoine culinaire. Epi d’or croit à la richesse du patrimoine culinaire tunisien . C’est l’occasion pour nous de se reconnaître et de se motiver, grâce à ce rêve qui est aujourd’hui à portée de mains. C’est également l’opportunité de promouvoir notre gastronomie, “chargée d’histoires, d’influences, de terroirs, d’hommes et de femmes qui en sont les gardiens et ambassadeurs. Nous invitons tous les Tunisiens à encourager et à soutenir nos jeunes chefs qui défendront notre étendard. Pour cette occasion, nous avons créé et lancé un mini-site www.chefsdor.com qui sera une véritable plateforme d’échanges, pour recueillir tous les messages d’encouragements pour notre Team Tunisie Bocuse d’Or 2019»

 

Related Articles

Close