Economiques

Arrêt du travail des pharmaciens grossistes-répartiteurs le 13 février 2020

Suite à son assemblée générale extraordinaire tenue, le 5 février 2020, au siège de l’UTICA, la chambre syndicale nationale des pharmaciens grossistes-répartiteurs a organisé, le 10 février 2020, une conférence de presse sous la présidence de Mme Wafa Ben Meddeb, présidente de la chambre et avec la participation de M. Chedly Fendri, président du Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens de Tunisie (CNOPT) et de M. Mustapha Laaroussi, président du Syndicat des Pharmaciens d’Officine de Tunisie  (SPOT).

 

L’objet de la conférence de presse était d’informer l’opinion publique de la situation difficile que traverse le secteur et de donner des clarifications suite au communiqué de presse publié à l’issue de l’assemblée générale extraordinaire.

 

Mme Wafa Ben Meddeb, présidente de la chambre, a souligné que le secteur de la distribution en gros des médicaments emploie directement et indirectement des milliers de personnes dont les emplois seront menacés si une solution aux questions relatives à la mise en œuvre de la TVA n’est pas trouvée dans les meilleurs délais. Elle a réaffirmé la position de la chambre syndicale relative à l’application juste et équitable de la TVA aux entreprises du secteur ajoutant que cette question menace l’avenir de la profession. Si le médicament est aujourd’hui disponible sur tout le territoire de la république, jour et nuit, c’est grâce au système de distribution transparent et efficace et aux moyens humains et matériels mis en œuvre par les pharmaciens grossistes-répartiteurs a souligné Mme Meddeb.

 

Elle a ajouté que les professionnels du secteur sont contre les contrôles abusifs et ne sont pas contre la TVA mais contre la taxe imposée sur la marge bénéficiaire. Elle a souligné qu’il est nécessaire au préalable de mettre en place les mécanismes réglementaires indispensables à cette mise en œuvre de la TVA ce qui nécessite plus de coordination entre les différents ministères concernés.

 

Les pharmaciens grossistes-répartiteurs des médicaments sont un maillon important et indispensable entre les industriels du médicament et la pharmacie centrale d’une part et les pharmaciens et les citoyens d’autre part. Ils assurent non seulement la distribution des médicaments mais également d’autres produits importants qui ne sont vendus qu’en pharmacie comme le lait pour nourrissons et enfants par exemple. Toute la chaine du médicament est menacée de faillite a affirmé Mme Meddeb qui a annoncé un  arrêt du travail des pharmaciens grossistes-répartiteurs des médicaments le jeudi 13 février 2020.

Related Articles

Close