Culturelles

Moh Kouyaté à Tabarka : le show dans le show

Le « Tabarka Jazz Festival » souffle sa 47ème bougie cette année ! Une programmation éclectique a été soigneusement établie afin de célébrer ce festival mondialement connu. A l’occasion de cette 19ème édition, le comité organisateur compte bien en faire une festivité toujours aussi fidèle à son excellente réputation d’avant.

Du 20 au 24 aout 2019, Tabarka vivra au rythme des concerts qui se succèderont sur la mythique scène de la Basilique. Des découvertes, mais également des retrouvailles avec des artistes références et des concerts menés par des pointures de la scène Jazz internationale : Marla Glen, Anduze & The ParovStellarHorns ou encore l’iconique Diana King. Des prodiges nationaux de la scène musicale Comme Myrath, Nawather, Yacine Boulares ou encore AlyaSallemi et son Quartet ne maqueront pas à l’appel pendant 5 jours.

.

Pour l’ouverture,  l’artiste  Moh Kouyaté, l’artiste, citoyen du monde, aux messages humanistes vibrants, a vibré ses fans durant deux. Plus le temps passe, plus il prend de l’assurance et se déguste avec beaucoup de plaisir.  Le natif de Guinée a électrisé le public par son aisance, sa maîtrise et son sens du show

Le descendant Kouyaté  a enrichi son style musical par des sonorités nouvelles : une manière propre à lui de rendre sa musique mondialement accessible et universelle. Du jazz venu du Mississipi ou du Guinée donnent tout de même aux mélomanes l’impression de se faire bercer par de la musique Afro-américaine moderne. Un art transmis par des doyens de la musique africaine .

.

 

Related Articles

Close