samedi, 29 avril 2017 Écoutez nous sur le 100.0 FM à Nabeul et Hammamet et sur le 104.1 FM au Cap Bon et au Grand Tunis
Home / Sport / Karaté : Imed Nabli, le retour du tigre noir
18056123_1942093249356899_6164883234331908499_o (1)

Karaté : Imed Nabli, le retour du tigre noir

 

 

Athlète d’élite dans la discipline Karate, Imed Nabli, le tigre noir,  détenteur d’une ceinture noire 3 ème dan, nourrit beaucoup d’ambitions dans sa carrière pour devenir l’un des grands champions tunisiens .  .  « Quand je vois ce dont il est capable à l’entraînement et aussi en combat, je ne sais plus quel est son âge. » avouent ses amis. A 7 ans, il a commencé à pratiquer son sport favori à Nabeul.Son parcours lui a ouvert des perspectives prometteuses dans sa carrière. Encouragé et encadré par ses dirigeants et la Fédération tunisienne du Karaté, Imed qui a entamé son parcours sportif au Stade Nabeulien  détient une série de records qui ferait pâlir plus d’un dans sa spécialité KATA. Sur sa lancée, Imed a décidé de se retirer de la compétition tout en restant à la disposition de son club . Après un arrêt de 9 ans, il a décidé de retourner  avec l’Essor Sportif de Nabeul . Il a excellé aux tournois de Bizerte, de Kasserine et de Nabeul . La grande consécration pour lui fut sa participation  au tournoi de Kasserine. Sur le tatami, Imed est un vrai combattant qui ne lâche rien. L’âge dit-il n’est pas un handicap .A 43 ans, on est en pleine force de l’âge. Et quand on a l’envie, on peut soulever des montagnes » assure-t-il. Le vrai objectif c’est de me remettre à niveau pour  prendre aux  finales du championnat le 30 avril à Tunis  et les champions du Cap Bon le 14 mai 2017. Je n’avais aucune envie de décevoir  mon club. Je défendrai mes chances jusqu’au bout . En plus, lorsque t’es sur le tatami c’est un peu ta fête, dès le premier combat t’as envie de réussir et d’être directement au combat suivant, ça fait plaisir, c’est boostant ! » Imed continue son aventure. Il pense déjà au tournoi de Francfort le 25 octobre prochain.  Les jeux  olympiques de Tokyo l’interessent. « La reconnaissance de la discipline, c’est important. Notre sport le mérite depuis longtemps.  J’espère participer à cette échéance.  Je rêve d’être champion du monde » dit-il, à toute l’équipe de Tranquilla, à Radio Med

 

Voir aussi

nabil-maaloul

Equipe nationale :Nabil Maaloul touchera un salaire mensuel de 23 000 euros

Le nouveau sélectionneur de la Tunisie, Nabil Maâloul, aurait signé un contrat de deux ans, ...