ActualitésCulturelles

Quand La ” Street Photography ” s’empare des rues de Somaa

Longtemps décrié par les citadins qui ne voyaient là que le fait de jeunes désœuvrés, l’art de la rue gagne doucement en notoriété pour devenir une œuvre picturale à part entière. Photos, Tags et graffitis balaient ainsi la grisaille des paysages  urbains en apportant couleur et fantaisie.  Les rues forment un endroit propice à l’expression. Des grottes préhistoriques jusqu’au street art d’aujourd’hui, en passant par l’Antiquité et le Moyen Âge, on ne s’exprime plus qu’avec des mots, mais aussi avec des dessins et des images. L’art de la rue, c’est un peu le maquillage des murs, des rues, immeubles, route.C’est dans ce cadre que s’inscrit le festival des “Rues des arts”, un évènement culturel organisé par l’association « ناس الفنّ ».  à Radio Med. L’objectif  comme l’a indiqué Anis Abssi, le Président de cette association est de créer une dynamique dans le village de Somâa “Cette manifestation  se tiendra sur deux jours, les 3 et 4 Novembre 2018. Il consiste, principalement, en une compétition de photographie ouverte aux amateurs et professionnels de toutes les tranches d’âges. C’est ainsi, et après l’inauguration d’une exposition de photos rares et historiques du village, le premier jour sera consacré à un atelier de photographie suivi d’une session pour la prise des photos autour de quatre thèmes : Portrait, Art et traditions, La ville et ses monuments et City life. La fin de l’après midi sera meublée par une compétition inter-générations dont les questions et les activités porteront sur l’histoire et les caractéristiques de Somâa”

Le deuxième jour, ajoute Sarra Zitouni, la coordinatrice de ce festival,  connaîtra une animation des places et des rues du centre du village dans la logique de l’art de la rue. En effet, les photos participantes à la compétition vont décorer la grande place de la ville, la place Sidi Ali Somai, à travers une exposition de photos en plein air ouvrant, ainsi, aux habitants la possibilité de choisir la meilleure photo pour le prix public. Pour impliquer le public dans cette grande fête et donner le temps au jury pour l’évaluation et le choix des photos gagnantes, les rues et les places du centre de Somâa seront animées par des ateliers et des activités artistiques couvrant plusieurs domaines tels que le théâtre, la musique, le cinéma, la peinture, l’art céramique, etc. L’idée est de sortir des clichés classiques et faire de l’art et de la culture un élément de proximité. La question est de trouver la bonne façon d’occuper l’espace public, avec ce point fondamental, qui est le droit à créer. L’idée n’est pas de choquer, mais d’intégrer l’art dans la rue, de manière gratuite et à destination de tous, pour ouvrir les esprits et éduquer, susciter le débat et notamment sur l’occupation de cet espace public. Nous vivons dans une très belle ville, mais quand tu la visites, tu as envie d’embellir les murs. On a envie d’y mettre de la couleur mais aussi des photos représentant les endroits et les paysages de ce beau site”

Related Articles

Live
Close