ActualitésInternationales

Les développements en Libye au centre d’un entretien ‎Caïd ‎Essebsi-Le Drian

Les relations tuniso-françaises et les développements ‎survenus ‎en Libye ont été au centre d’un entretien, ‎dimanche, au palais de ‎Carthage entre le président de la ‎République Béji Caïd Essebsi et le ‎ministre français de ‎l’Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le ‎Drian qui ‎effectue une visite de travail en Tunisie.‎

Cité dans un communiqué de la présidence de la ‎République, le ‎chef de l’Etat a souligné que les relations ‎d’amitié séculaires entre la ‎Tunisie et la France ne ‎manqueront pas de renforcer le partenariat ‎stratégique ‎entre les deux pays. ‎

Il a réaffirmé l’engagement de la Tunisie à consolider les ‎‎réformes politiques « importantes » opérées, ces dernières ‎années, à ‎surmonter les difficultés conjoncturelles liées à ‎la situation ‎économique et à réaliser le progrès ‎économique et social escompté.‎

La rencontre a porté sur les derniers développements en ‎Libye ainsi que sur les efforts fournis en vue de parvenir à un ‎règlement politique de la ‎crise libyenne de manière à ‎réaliser la stabilité dans ce pays, ‎conformément à ‎l’initiative présidentielle qui vise ‎une solution globale ‎et aux recommandations de la Conférence internationale sur la Libye tenue en mai dernier à Paris.‎

Les participants à la Conférence de Paris soutiennent la mission de l’envoyé spécial du secrétaire général ‎des Nations unies Ghassen Salamé en Libye dans la mise en ‎œuvre de la feuille de route adoptée par l’ONU et qui ‎prévoit l’organisation des élections en Libye et la mise en ‎place des institutions de l’Etat.‎

De son côté, ‎le ministre français de ‎l’Europe et des Affaires ‎étrangères a loué les « grands » efforts déployés par la Tunisie sur la ‎voie de la consécration de la démocratie et la réalisation du progrès ‎économique.‎Il a réitéré l’engagement de son pays à continuer de soutenir la Tunisie à travers le renforcement de la coopération bilatérale et de l’appui international pour mener à bien l’expérience tunisienne d’autant que la France présidera prochainement le G7.

Par ailleurs, le ministre français a annoncé qu’il se rendra en octobre prochain en Tunisie dans le cadre du suivi de la mise en œuvre des accords de coopération conclus dans divers domaines après la visite effectuée en février 2018 par le président français Emmanuel Macron en Tunisie.

Related Articles

Close