ActualitésNationales

Le projet de loi sur le service national volontaire vise à atténuer l’aversion pour l’obligation militaire

Le ministre de la Défense nationale, Abdelkrim Zbidi, a indiqué, vendredi, que le taux d’engagement volontaire pour le service militaire en Tunisie ne dépasse pas les 1 pour cent de l’ensemble de la population concernée par le service national.

Le ministère de la Défense a préparé un projet de loi sur le service militaire volontaire qui vise à atténuer le phénomène d’aversion pour le service national, a-t-il ajouté dans une déclaration à l’Agence TAP en marge de la signature d’un accord de coopération entre son département et le ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle.

Ce projet de loi, a-t-il noté, consacrera aussi le principe d’égalité entre femmes et hommes dans l’obligation de servir et ce à travers l’augmentation, de manière progressive, du nombre de femmes engagées au service de la défense du pays. L’application de cette mesure exige la mise à niveau des installations militaires, a-t-il tenu à préciser

Le ministre a noté que le taux d’engagement des femmes pour le service national est estimé à 6 pc de l’ensemble de la population concernée.

Il a, par ailleurs, précisé que son département a transmis le projet de loi de service militaire volontaire au gouvernement pour examen. Une fois approuvé, il sera soumis à l’Assemblée des représentants du peuple.

Related Articles

Close