Nationales

Canicule : attention au coup de chaleur !

Les spécialistes de la santé alertent ce dimanche aux risque liés à la chaleur alors que débute une période de canicule intense.Une vague de chaleur caniculaire qui s’annonce record va commencer à s’abattre sur la Tunisie à partir de dimanche .

Dr Sahli estime que les risques sont énormes “Le coup de chaleur ou “hypothermie” par exemple correspond à une surchauffe de l’organisme : celui-ci n’arrive plus à faire face à l’augmentation de la température interne liée aux fortes températures. Il touche surtout les sportifs, mais aussi les personnes âgées, les travailleurs en extérieur et les jeunes enfants pendant les pics de chaleur. Cela concerne également les adultes qui restent trop longtemps dans des pièces confinées et mal ventilées. Par exemple, rester des heures dans une voiture ou dans la rue  en pleine chaleur présente un gros risque. Les premiers signes d’alerte qui doivent pousser à aller au médecin sans attendre sont les crampes musculaires au niveau des bras, des jambes, du ventre, les convulsions, la  perte de connaissance, la somnolence anormale, la peau anormalement chaude, rouge et sèche, les maux de tête,  les nausées,  la  soif intense et la fièvre supérieure ou égale à 40°C

La déshydratation un autre risque se manifeste lorsque les pertes en eau du corps sont plus importantes que les apports par les boissons et les aliments.  Les premiers signes de déshydratation : la sensation de soif et de bouche sèche, une diminution du volume des urines qui prennent une couleur foncée, une fatigue et des maux de tête. A un stade plus avancé, elle se traduit par la fièvre et, parfois, un enfoncement des globes oculaires, des troubles du comportement ou une perte de conscience. Dans les cas sévères, la déshydratation peut se révéler mortelle. Les risques sont plus élevés en cas de forte fièvre, de  diarrhée ou de vomissements répétitifs.

Que ce soit pour un bain de soleil, un bronzage, un footing sur la plage, toutes ces activités peuvent comporter des risques. Tout le monde peut être concerné par une insolation en restant trop longtemps au soleil.  Il suffit d’en connaître les causes ou les gestes qui sauvent pour s’en prémunir. “Mieux vaut ne pas vous exposer au soleil pendant les heures chaudes de la journée (entre 11 heures et 16 heures).explique Dr Sahli  qui ajoute “Il ne faut jamais exposer  un nourrisson au soleil. Il faut Eviter les activités physiques en cas de fortes chaleurs, rafraichir le visage et le corps avec un brumisateur d’eau ou des linges humides. On pourra  également prendre une douche fraîche plusieurs fois par jour. Il faut boire aussi  régulièrement même si vous n’avez pas soif. Mieux vaut boire au moins deux litres par jour, en ajoutant un litre par dizaine de degrés au-dessus de 20 °C : trois litres à 30 °C, quatre litres à 40 °C. Il faut boire de préférence par petites quantités et fréquemment. En cas de forte chaleur ou de transpiration abondante, il est possible d’augmenter sa ration de sel pour retenir l’eau à l’intérieur de l’organisme, tout en évitant l’alcool ainsi que les boissons excitantes et diurétiques (thé, café, etc.). Si vous devez sortir à l’extérieur, préférez le matin tôt ou le soir tard, restez à l’ombre. Dans la mesure du possible, ne vous installez pas en plein soleil. Et évitez les activités extérieures nécessitant des dépenses d’énergie trop importantes (sports, jardinage, bricolage ).Si vous devez sortir, portez un chapeau, des vêtements légers (coton) et amples, de préférence de couleur claire. Souvent bénigne, l’insolation ne doit pourtant pas être sous-estimée car elle peut entrainer une prise en charge hospitalière. Connaitre les signes de l’insolation pour agir rapidement est important, mais mettre en place les mesures de prévention efficaces est encore mieux, surtout chez les plus fragiles” conseille Dr Sahli

Related Articles

Close